Compteurs de vitesse

Assurance au kilomètre

Assurance au kilomètre : différents types

On distingue 2 types de contrats d'assurance auto au kilomètre :

  • forfait kilométrique ;

  • kilomètres parcourus : pay as you drive (« payez ce que vous roulez »), ou PAYD.

Forfait kilométrique

L'assurance auto au kilomètre peut être proposée sous forme de forfait kilométrique.

Au moment de la souscription, il faut déclarer un nombre maximal de kilomètres à l'année (en général entre 4 000 et moins de 9 000 km selon les contrats).

Ensuite, chaque année, l'assureur rappelle au conducteur le nombre de kilomètres qu'il ne doit pas dépasser et demande soit une déclaration de l'assuré soit un relevé auprès d'un garagiste désigné.

En cas de dépassement, l'assuré doit alors payer une surprime assez élevée, ou, s'il prévient l'assureur assez tôt, choisir un forfait kilométrique plus important (voire repasser à un type d'assurance classique).

Par contre, il est possible de bénéficier d'un remboursement pour les kilomètres non parcourus ou de leur report sur l'année suivante.

Quelques conseils sur l'assurance auto au kilomètre :

  • Restez prudent quant aux conséquences tarifaires d'un dépassement kilométrique. Si malencontreusement vous avez dû changer vos habitudes de conduite et que vous dépassez ce kilométrage, l'assurance au kilomètre peut se révéler un très mauvais choix.

  • Restez également très vigilant dans le cas du kilométrage juste « déclaratif » à votre assureur. La tentation peut être grande de tricher un peu sur le kilométrage initial du compteur. Cependant, vous vous exposez à une éventuelle nullité du contrat pour fausse déclaration… Ne vous y risquez donc pas !

  • Une lecture attentive des conditions du contrat est recommandée pour éviter de découvrir tardivement de possibles conditions restrictives d'utilisation du véhicule (notamment pour les jeunes conducteurs qui peuvent se voir privés d'une utilisation nocturne en week-end).

PAYD : pay as you drive

Le PAYD est une option née dans les pays anglons-saxons.

Avec ce type de contrat, le conducteur ne paie que les kilomètres réellement parcourus.

Pour cela, un boîtier électronique de type GPS est installé sur le véhicule et transmet directement les kilomètres effectués à l'assurance. Cette installation, qui doit être effectuée auprès d'un garagiste désigné, peut être soit à la charge de l'assuré, soit à la charge de l'assurance.

le vrai png.png